Vous êtes ici

Imagerie de la douleur

Congrès INS 2017

Sean Mackey, chercheur au Stanford Systems Neuroscience and Pain Lab (SNAPL), nous a présenté l’intérêt de l’imagerie dans l’évaluation expérimentale de la douleur chronique.

Il existe fréquemment une corrélation assez faible entre l’étendue des lésions tissulaires visibles et le niveau de douleur ressentie par les patients dans des pathologies chroniques comme l’arthrose. 1,2  De surcroît, de nombreuses structures (cortex somato-sensoriel primaire/secondaire, thalamus, cortex insulaire, cortex préfrontal, cortex cingulaire antérieur, ganglions de la base, système limbique, entre autres) font partie de la « pain matrix »3, la matrice de la douleur. Cette complexité anatomique et fonctionnelle rend le processus d’évaluation de la douleur plus d’autant plus complexe aussi – d’où la question du rôle des nouvelles techniques d’imagerie, qui permettraient  éventuellement de mieux comprendre les phénomènes douloureux.4–6

La recherche en neuro-imagerie de la douleur est cependant très prometteuse et aide à améliorer notre compréhension de ces mécanismes : celle-ci a permis d'étudier la façon dont divers facteurs expérimentaux tels que l’attention, l’anticipation, l’empathie, le placebo, la méditation, l’anxiété ou la récompense influent sur l'expérience de la douleur.

De nos jours diverses modalités d’évaluation sont possibles telles que la TEP, l’électroencéphalographie, la magnétoencéphalographie, la SPECT/CT ou l’IRM. En particulier, les capacités de l’évaluation par IRM fonctionelle (fMRI), ainsi que par spectroscopie, par analyse morphométrique de voxels, ont été brièvement abordées dans des affections à forte prévalence, comme la fibromyalgie et la migraine.

Ces techniques ont été développées pour différents modèles de douleur, qu’elle soit nociceptive6, viscérale7 ou neuropathique8 ; des recherches plus poussées et des progrès futurs dans ce domaine pourront préciser comment les mécanismes du cerveau sont impliqués dans la douleur chronique et pourront permettre le développement de nouvelles thérapies à partir de la neuro-imagerie. Pour l’instant ces techniques sont essentiellement réservées à la recherche et sont encore très traduites en termes d’applications cliniques 9,10.

(D’après la communication de Sean Mackey : « Imaging pain in the brain »)

Références

1.         Bedson J, Croft PR. The discordance between clinical and radiographic knee osteoarthritis: A systematic search and summary of the literature. BMC Musculoskelet Disord. 2008;9:116. doi:10.1186/1471-2474-9-116.
2.         Jensen MC, Brant-Zawadzki MN, Obuchowski N, Modic MT, Malkasian D, Ross JS. Magnetic resonance imaging of the lumbar spine in people without back pain. N Engl J Med. 1994;331(2):69-73. doi:10.1056/NEJM199407143310201.
3.         Mouraux A, Diukova A, Lee MC, Wise RG, Iannetti GD. A multisensory investigation of the functional significance of the “pain matrix.” NeuroImage. 2011;54(3):2237-2249. doi:10.1016/j.neuroimage.2010.09.084.
4.         Morton DL, Sandhu JS, Jones AK. Brain imaging of pain: state of the art. J Pain Res. 2016;9:613-624. doi:10.2147/JPR.S60433.
5.         Martucci KT, Mackey SC. Imaging Pain. Anesthesiol Clin. 2016;34(2):255-269. doi:10.1016/j.anclin.2016.01.001.
6.         Schmidt-Wilcke T. Neuroimaging of chronic pain. Best Pract Res Clin Rheumatol. 2015;29(1):29-41. doi:10.1016/j.berh.2015.04.030.
7.         Mayer EA, Gupta A, Kilpatrick LA, Hong J-Y. Imaging brain mechanisms in chronic visceral pain. Pain. 2015;156 Suppl 1:S50-63. doi:10.1097/j.pain.0000000000000106.
8.         Alomar S, Bakhaidar M. Neuroimaging of neuropathic pain: review of current status and future directions. Neurosurg Rev. December 2016. doi:10.1007/s10143-016-0807-7.
9.         Smith SM, Dworkin RH, Turk DC, et al. The Potential Role of Sensory Testing, Skin Biopsy, and Functional Brain Imaging as Biomarkers in Chronic Pain Clinical Trials: IMMPACT Considerations. J Pain Off J Am Pain Soc. 2017;18(7):757-777. doi:10.1016/j.jpain.2017.02.429.
10.       Wager TD, Atlas LY, Lindquist MA, Roy M, Woo C-W, Kross E. An fMRI-Based Neurologic Signature of Physical Pain. N Engl J Med. 2013;368(15):1388-1397. doi:10.1056/NEJMoa1204471.

Brève rédigée par le Dr Gabriel Carvajal